L'auteur

Né au Congo en 1942, Pierre Schaar vit à Bruxelles depuis 1946.

Médecin de famille, grand voyageur, passionné d’ornithologie, d’astronomie et de peinture, son éclectisme et sa curiosité devaient le conduire tôt ou tard à l’écriture.

Fasciné par Vermeer de Delft, Jérôme Bosch, Velasquez, il pratique lui-même la peinture, en amateur, précise-t-il, bien qu’une de ses toiles ait illustré un livre d’art consacré à la mer du Nord. La mer, une autre de ses passions, tout comme Apollinaire et Mozart…

La citerne de Pecquet

Qu’on ne s’y trompe pas : la citerne de Pecquet n’est pas une cuve sans fond où viendraient se noyer les amateurs d’eau-de-vie, mais bien un renflement du canal lymphatique au confluent des deux troncs iliaques. Ce centre vital abrite un microcosme d’une incroyable diversité où s’affrontent les énergies et, à l’instar d’une intemporelle humanité, se créent des alliances et des conflits. Lymphocytes, globules, influx nerveux et hormones partagent et déterminent la vie de Jacques, le héros du récit, en reconstituant entre eux les schémas d’une société organisée qui n’est pas à l’abri des malentendus et des catastrophes.

Ce roman qui pourrait inaugurer un genre nouveau, osons parler de médecine-fiction, foisonne d’allégories, d’allusions, de réflexions sur la simple joie d’exister. Il nous réserve aussi des passages émouvants, drôles ou franchement délirants en transposant dansl’infiniment petit les travers, les doutes et les espérances des hommes.

ISBN 978-2-930738-79-6   == 180 pages == 12,00€

Commentaires

18.02.2019 09:50

LE BIBLIOTHECAIRE

LA CITERNE DE PECQUET est très heureusement recensé dans LE BIBLIOTHECAIRE de mars. À lire.
M.D.